Homard façon Poiscaille

J’ai découvert le concept Poiscaille au festival We Love Green 2015 : Charles Guirriec et Guillaume Gréaud, les fondateurs, ont rencontré et sélectionné des pêcheurs pour fournir à ses clients des produits ultra-frais, issue d’une pêche douce, à taille humaine et respectueuse des ressources marines. Une belle façon de profiter de produits de la mer variés ou méconnus, et de les cuisiner soi-même car le site propose aussi quelques recettes plutôt sympathiques !Logo_PoiscailleAu festival, j’avais goûté à leur burger à la bisque de homard, mayonnaise et salicornes, un délice que je n’avais pas manqué de photographier… et cette photo m’a permis de gagner le concours organisé par Poiscaille pour ce festival, et de remporter un homard ! C’était d’ailleurs assez drôle de commencer ma semaine de travail avec cette nouvelle, car c’est un lot assez inhabituel ! (rires des collègues assurés !) Je suis allée récupérer la bête (vivante!) le samedi qui a suivi, et de retour à la maison, petite panique car c’était la première fois qu’on se retrouvait avec un homard dans l’évier…

Voici donc un récit cocasse et une recette facile pour les novices !

Votre première inquiétude, car c’était la nôtre : ça bouge, c’est vivant, comment je vais m’en sortir ?! Première remarque : il suffit d’attrapper le homard par l’abdomen, il ne peut pas vous « attaquer ». Deuxième remarque : ses pinces sont attachées par des liens, donc oui vraiment, aucun souci à se faire ! La première chose à faire : ébouillanter le homard pendant deux minutes. Faites bouillir une grande casserole d’eau (pensez taille et profondeur suffisantes). L’astuce de la mort (oui bon pardon, mauvaise blague) : plongez la tête en premier, en veillant à ce que la queue soit à votre opposé, pour éviter les éclaboussures d’eau brûlante, si jamais le homard relevait la queue brutalement.

1. »Plouf » ! Le homard qui est jusque là d’un noir bleuté, vire au rouge brique en quelques secondes ! Après 2 minutes, retirez-le de l’eau et laissez le refroidir, coupez les élastiques, on va passer à la coupe.

homard-recette-poiscaille

2. Placez le homard sur une planche, la tête face à vous. Placez votre couteau au niveau de la rainure sur le dos du homard, tranchez de l’abdomen à la queue. Faites de même pour la tête. PS : J’ai laissé l’amoureux manier le couteau pour cette partie !

découper-homard

3. Ensuite, retirez le foie, le corail et la poche à gravier près de la tête, l’intestin. On peut passer à la préparation !
4. J’ai suivi  la recette simplissime de homard grillé au four : un jeu d’enfant ! Préchauffez votre four à 180°C.
5. Placez quelques morceaux de beurre salé – j’ai choisi du bon beurre de baratte – sur la chair, salez et poivrez, et enfournez 8 minutes.

homard-grillé-au-four-beurre-de-baratte-sel-poivre

6. Servez avec une petite salade et du citron, beurre et baguette si vous êtes gourmand ! Bon appétit !

homard-grillé-au-four-2homard-grillé-au-four-poiscaille-1homard-grillé-au-four-salade-beurre-de-barattehomard-grillé-au-four-poiscaille-2bisque-de-homard-salade

Retrouvez la recette sur www.poiscaille.fr

Suivez Poiscaille sur Facebook et Instagram

Wraps poulet et guacamole

Une nouvelle recette par ici ! Les wraps c’est frais, on y met ce qu’on veut, les wraps c’est formidable !
Adaptez des recettes pour un apéro improvisé ou pour votre déjeuner, c’est équilibré et nourrissant en plus !
Ceci était une déclaration d’amour non dissimulée pour les wraps !

Plus sérieusement, si vous n’avez pas encore essayé les wraps, lancez-vous, c’est très simple. Ici, j’y mets tout ce que j’aime : du poulet épicé, du guacamole, et beaaauucouuup de cream cheese ! En plus je vous explique même comment c’est trop EASY de plier des wraps !
Allez, à vos tabliers !

Il vous faut (pour 3-4 personnes)
300 à 400g d’aiguillettes ou escalopes de poulet
1 citron, 1 grosse gousse d’ail, 1 grosse échalote
2 avocats, des tortillas, de la salade
curry et du concentré de tomate, cream cheese

ingredients-poulet-citron-ail-avocat-salade

Pour préparer le guacamole : commencez par faire mariner l’échalote, c’est mon astuce n°1 pour réussir le guacamole. Le mélange atténue les 2 saveurs très marquées du citron et de l’échalote et crée un mélange atténué qui va parfaire le guacamole. Comment faire ?

1. Pressez un demi citron tout d’abord.
2. Hachez finement une demi-échalote. Emincez l’autre moitié et réservez-la.
3. Mélangez l’échalote hachée au citron dans un petit verre, ajoutez du sel pour que l’échalote dégorge.

marinade-citron-echalote

4. Quadrillez vos avocats et déposez les cubes dans un bol.
5. Ecrasez grossièrement à la fourchette, puis ajoutez le citron et l’échalote. A cette étape, dosez la quantité de citron selon votre goût.
6. Ecrasez et mélangez le tout.
7. J’aime bien dire que l’avocat est un fruit sentimental : si son noyau reste dans le coin, il n’oxyde pas ! Alors ne jetez pas le noyau, mais placez-le dans le bol ! 😉
8. Salez et poivrez.

guacamole

Variantes :
Pour un guacamole frais, ajoutez de la coriandre ou de la ciboulette. Pour un guacamole épicé, ajoutez du paprika et du quatre épices, et un peu de piment de cayenne !

On passe au poulet :

9. Coupez le poulet en cubes.
10. Ecrasez la gousse d’ail, pressez la 2è moitié de citron.
11. Mélangez ensemble le poulet, le citron. Ajoutez l’échalote émincée, un filet d’huile d’olive, et de sauce soja, l’ail. Salez et poivrez.

marinade-poulet

12. Faites revenir le tout à la poële. La viande va lâcher beaucoup de jus de marinade, gardez-le de côté.
13. Epicez avec une pincée de curry.
14. Quand le poulet commence à dorer, mélangez une bonne cuillère à soupe de concentré de tomate avec le jus. Incorporez à la viande, laissez réduire, puis retirez du feu.

Vous voici prêt à rouler vos wraps !
Préparez tous vos ingrédients et gardez-les à proximité, c’est parti pour du travail à la chaîne !

ingredients-poulet-guacamole-tortillas-cream-cheese

Commencez par le cream cheese, étalez généreusement au centre, puis de même pour le guacamole. Ajoutez quelques feuilles de salade. Placez un peu de viande en bas de votre tortilla, puis pliez. Faites tenir le tout par 2 pics en bois. Enfin, coupez le wrap en 2.

Wrap_folding
(il est pas trop beau mon gif ?!
PS : mes ongles Graou c’est le prochain nail art ! :p)

TADAAAAAAA ! Bon appétiiiit !!

wraps-poulet-guacamole-1wraps-poulet-guacamole-2

Cheesecake aux fruits rouges

« Toute première fois, tou-toute première fois, tou-toute première fois !… »
Ce cheesecake est mon premier essai, le premier de toute ma vie, le premier mais certainement pas le dernier… C’est bien simple je me sens un peu bête de ne pas l’avoir fait plus tôt !
J’ai choisi de le faire aux fruits rouges, pour l’anniversaire de l’amoureux (d’ailleurs, ceci n’explique absolument pas cela, puisque ça n’est pas vraiment un gâteau très viril mais bon… on fait ce qu’on peut !) :p
Moi et la pâtisserie… c’est une histoire un peu compliquée ! J’avais quelques appréhensions sur le dosage et la consistance du tout mais heureusement, ça a été !
…Enfin je me fie à l’avis des copains ! 😉

A vos tabliers !

Il vous faut : (pour 8 à 10 personnes)

200g de fraises Gariguette / 50g de myrtilles / 200g de framboises
200g de spéculoos et 50g de palets bretons / 125g de beurre salé
700g de cream cheese / 40g de sucre glace
une pincée d’Agar-agar

un moule à charnières

ingredients-fruits-rouges-cream-cheese-speculoos-palets-bretons

1. On commence par le biscuit : broyez 200g de speculoos et 50g de palets bretons. Utilisez un mixeur ou un pilon. Il faut que le biscuit se transforme en poudre fine.

2. Faites fondre le beurre et incorporez en mélangeant bien. Placez le tout au fond de votre moule à charnières et tassez à l’aide d’un ustensile plat.

preparation-biscuit-speculoos-palet-breton-beurre

3. Quand vous arrivez à un résultat solide et uniforme, placez le moule au frigo.

biscuit-cheesecake

4. On passe au coulis ! Lavez soigneusement vos fruits, équeutez vos fraises. Mixez le tout, puis filtrez le coulis pour éviter les peaux des myrtilles, les graines des fraises et framboises.

coulis-fruits-rouges

À cette étape, vous pouvez goûter et sucrer à votre convenance, moi j’ai préféré garder un goût acide !

5. Dans un saladier, versez votre avalanche de cream cheese, puis le coulis. Mélangez énergiquement pour obtenir une texture homogène. Ajoutez le sucre glace et l’agar-agar pour solidifier.

6. Nappez le tout par dessus le biscuit.

melanger-napper-creme

7. Décorez de quelques fruits et laissez reposer 5h minimum. Et voilà !
PS : je n’ai pas eu le temps de le prendre en photo démoulé, il a filé tout droit à la fête d’anniversaire !

cheesecake-fruits-rouges-1cheesecake-fruits-rouges-2

Salade de poulet à l’orange sanguine avec endives et avocat

Avec le retour du printemps, j’ai une folle envie de salades, de fraîcheur, de nouvelles saveurs !
J’ai donc profité de trouver encore de beaux agrumes de saison pour créer cette recette !
Comme vous aurez pu le remarquer, je suis une fanatique des marinades et j’ai eu l’idée de rôtir la viande dans sa marinade. Et comme l’orange sanguine offre une saveur très intéressante dans une salade, je l’ai également ajoutée en demi-rondelles fraîches.

Ça y est ? Je vous ai mis l’eau à la bouche ? À vos tabliers alors !

Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-ingredients

Ingrédients (pour 2 personnes)

300g d’aiguillettes de poulet
1 orange sanguine
2 avocats
2 grosses endives

Marinade : le jus 2 oranges sanguines – sucre – huile d’olive – sel – poivre – gingembre en poudre

1. Coupez chaque aiguillettes en 2 ou 3 dans la largeur pour obtenir des morceaux généreux.

couper les aiguillettes de poulet en deux

2. Préparez la marinade : pressez le jus de 2 oranges sanguines. Ajoutez une cuillère à café de sucre si le jus est trop acide, sinon une pincée généreuse suffit. Laissez le sucre fondre.

orange-sanguine

3. Ajoutez dans un bol la viande, un filet d’huile d’olive, le jus d’orange sanguine. Finissez par une pincée de gingembre moulu, salez et poivrez. Laissez marinez au moins 10 minutes.

marinade de poulet orange sanguine huile d'olive gingembre

4. Placez la viande dans son jus au four pendant 15-20 minutes.

marinade de poulet orange sanguine

5. Préparez maintenant les fruit et légumes. Coupez l’extrémité de chaque endive. Réservez à part 3 à 4 feuilles par personne. Hachez finement le reste.

preparation endives

6. Ouvrez chaque avocat en 2 et quadrillez chaque moitié au couteau : exercez une pression sur la peau de l’avocat pour détacher facilement les cubes de chair. Réservez à part.

decouper un avocat en cubes

7. Pelez l’orange sanguine en enlevant l’écorce et un maximum de peau blanche. Coupez en rondelles, puis chaque rondelle en deux.

decouper orange sanguine

8. Vous avez tous vos ingrédients prêts (pensez à laisser refroidir la viande au minimum) ? Vous pouvez donc passer au dressage !

Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-4

9. Placez tous les ingrédients dans chaque feuille d’endive. Servez avec une vinaigrette balsamique.

Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-6Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-8Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-7Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-5

…ou version assiette gourmande ! 😉

Salade de poulet orange sanguine avec endives et avocat-9

Saumon rôti au tamarin

Il y a quelques temps déjà que je pense à proposer cette recette… Parce que je suis une fanatique du tamarin, depuis toute petite ! Je suis une fanatique de l’acide surtout, en fait !

Et parce qu’à part dans la cuisine asiatique (notamment indienne, thaïlandaise,…) on utilise peu le tamarin. C’est pourtant un ingrédient au goût puissant, à la texture idéale pour réaliser des sauces et se marier aux viandes et poissons crus ou cuits !

Je vous propose aujourd’hui une façon originale de préparer un pavé de saumon !

Il vous faut : (pour 2 personnes)

2 pavés de saumon frais ; un demi citron ; quelques feuilles de coriandre

IMG_3910IMG_3911

mais aussi, côté épices, du curcuma, du massalé et du piment de Cayenne

curcuma_massale_piment_de_cayenne

1. Préchauffez le four à 180°C. Commencez par préparer le jus de tamarin. Je vous préviens, le tamarin, c’est pas facile à photographier ! J’ai fait tout mon possible pour rendre ça présentable ! :p

IMG_3920

Ajoutez dans une casserole environ 50g de pulpe « brute » (telle qu’elle est en sachet, à part si vous pouvez vous procurer de la pâte de tamarin pur) et un peu d’eau chaude. Mélangez énergiquement pour séparer la pulpe des déchets : noyaux et fibres. Vous obtenez un jus épais :

IMG_3922

2. Hachez grossièrement la coriandre.

IMG_3914

3. Mélangez la coriandre, le curcuma, le massalé (une pincée généreuse) et une pincée de piment de Cayenne au tamarin. Ajoutez également le jus de citron, un peu de poivre et une cuillère à café de sucre.

IMG_3923

4. Préparez la plaque du four : placez une feuille de papier sulfurisé. Placez les pavés de saumon et répartissez généreusement la marinade de tamarin sur le dessus et les côtés.

saumon-roti-tamarin

5. Enfournez à 180°C pour 15 minutes.

6. Pour accompagner, du riz basmati : rien de bien original à part si on y ajoute quelques graines de cardamome pour le parfum !

IMG_3932

7. Dressez les assiettes et servez bien chaud, c’est prêt !

IMG_3936 IMG_3940 IMG_3944 IMG_3947

Le lait d’or

Bonjour bonjour !
Je me remets tout juste d’un coup de froid qui m’a mise KO la semaine dernière… Et c’est l’occasion de partager avec vous un post express entre santé et cuisine !

Le thème ? Une fabuleuse recette que je redécouvre…C’est en effet grâce à ma maman que j’ai goûté ce mélange particulier, elle avait l’habitude de m’en donner quand, étant petite, j’avais des épisodes rhume-bronchite-toux à rallonge. J’ai le souvenir d’une bonne efficacité de la recette en question, puisqu’elle me permettait de chasser la maladie et de me redonner un coup de fouet.

Aujourd’hui, je retombe sur cette recette de maman, que de nombreux nutritionnistes recommandent, notamment en cette période de transition saisonnière, où l’on attrape souvent froid : le lait d’or.

Pourquoi lait d’or ? L’ingrédient principal est le curcuma, qui donne au lait une teinte jaune, et aussi toutes ses nombreuses vertus.

Le curcuma, ou plus précisément la curcumine, l’actif présent dans la racine de curcuma, est en plus d’être un excellent antiseptique, anti-oxidant et anti-inflammatoire, est bon pour la peau, renforce le système immunitaire, favorise la santé digestive et détoxifie le foie. Ça fait beaucoup de bienfaits pour une si petite racine !

IMG_3434

Astuce : Ajoutez un peu de poivre noir au mélange, la pipérine qu’il contient permet de mieux absorber la curcumine !

Ingrédients : pour 50 cL de lait (lait de vache ou lait végétal)

une cuillère à café de curcuma

une cuillère à café de miel

une pincée de cannelle

une pincée de poivre moulu

IMG_3439

1. Commencez par chauffer le lait à feu très doux.

2. Rajoutez le curcuma et le poivre. Mélangez délicatement.

3. Rajoutez le miel et mélangez bien jusqu’à ce qu’il aie complètement fondu.

Veillez bien à ce que le lait ne soit jamais porté à ébullition !

4. Filtrez le mélange. A consommer chaud avec une pincée de cannelle.

IMG_3443IMG_3448

Ceviche revisité

De retour pour une recette salée ! Je vous propose aujourd’hui un petit plat frais et petit budget : j’ai nommé le ceviche (prononcez cévitché)

Le ceviche est un plat que l’on retrouve un peu partout sur la côte ouest de l’Amérique Latine. Il s’agit d’une marinade à base de jus de citron, de poisson ou de fruits de mer : en Equateur, plutôt fruits de mer, au Pérou, servi avec de la patate douce ou du manioc, et au Mexique, en apéritif et préparé avec de la coriandre.

Vous me voyez venir là ? Addict à la coriandre, vous avez pu le comprendre, (d’ailleurs le tag est présent sur beaucoup de mes recettes :p) j’ai choisi de revisiter la recette mexicaine.

Alors il vous faut (pour 2 personnes) :

– 250g de poisson maigre à chair blanche (j’ai choisi du merlu)

– une petite botte de coriandre

– une échalote

– 3-4 petites tomates fermes

– 3 citrons

– un fenouil

– sel et piment de cayenne

IMG_1916


1. Commencez par presser 2 citrons. Recueillez le jus dans un bol.

IMG_1918

2. Coupez le poisson en petits cubes (2cm d’épaisseur environ).

IMG_1928

3. Ajoutez le poisson au jus de citron, remuez pour bien répartir. Placez au frigo au moins 3h.

4. Hachez l’échalote très fin : quadrillez au couteau, puis coupez dans la largeur comme la photo l’indique.

IMG_1924

5. Préparez les tomates : coupez en 4, enlevez la chair et les pépins (c’est ce qui rend le plus d’eau) et coupez en tout petits cubes. Ciselez la coriandre

6. Coupez votre fenouil en deux, dans la longueur, par la base. Puis coupez en (demi) rondelles fines.

IMG_1929

7. Pressez le dernier citron, et versez dans un bol. Ajoutez-y le fenouil et laissez dégorger au réfrigérateur.

PS : Vous pouvez faire ces 2 étapes après que la marinade aie reposé ou le faire en même temps, puis placer le tout au frigo.

8. Après 3-4 h, vous pouvez constater que votre poisson a « cuit » dans le citron. Egouttez-le, puis ajoutez l’échalotte, la tomate et la coriandre, mélangez délicatement. Salez et ajoutez un peu de piment de cayenne.

IMG_1933

9. Servez avec le fenouil, tel quel ou dressé à l’aide d’un emporte pièce.

BUEN APETITO !

IMG_1938IMG_1939IMG_1944IMG_1946

Smoothie myrtille-nectarine-figue

Me revoilà pour vous proposer une petite recette pleine de vitamines !

Le temps parisien est un calvaire, on oscille entre grisaille fraîche et grisaille insupportablement chaude et lourde, pour quelques jours de VRAI ciel bleu !

De quoi donner la flemmite aiguë, surtout à ceux, qui comme moi, travaillent encore (et travailleront tout l’été…)

Voici donc un concentré de tonus et de couleur, le bien nommé smoothie, 3ème en date sur ce blog ! Les autres sont à retrouver ici et ici 🙂

 

Ingrédients (pour 2 personnes)

3 figues bien mûres / une barquette de myrtilles / 2 nectarines blanches / sirop de canne / sirop de menthe bio (sans colorant)

IMG_1643


1. Lavez bien les fruits. Pelez les figues pour éviter l’arrière-goût de sève qui s’y trouve, coupez-les en dés. Coupez les nectarines en dés.

IMG_1647

2. Mettez le tout au mixeur et mixez longuement.

3. Rajoutez (selon le goût) un petit verre de sirop de canne. Ma petite astuce pour ce smoothie est de rajouter du sirop de menthe bio (sans colorant : ce serait bête de gâcher cette jolie couleur avec du vert !). La menthe et la myrtille se marient très bien ensemble !

IMG_1649

4. Mixez à nouveau pour bien mélanger. Laissez le mélange au réfrigérateur au moins une bonne heure. Puis servez avec des brochettes de fruits !

IMG_1660

Montecaos de Maman

Un dimanche pluvieux… et une nostalgie soudaine. Nostalgie du temps béni de l’enfance, de ses saveurs et de ses odeurs. Nostalgie que l’on lie forcément à… sa maman.

Voici la petite recette toute simple, des gâteaux que ma maman faisait quand j’étais petite, mes préférés plus précisément : les fameux montecaos !

Et un énorme bisou à la principale intéressée, au passage !

Ingrédients (pour une quinzaine)

250g de farine / 125g de sucre blanc / 1 petit verre d’huile

le zeste d’un demi-citron / cannelle en poudre

IMG_1613

 

1. Dans un bol profond, mélangez la farine, le sucre.

2. Râpez la moitié de la surface d’un citron. Rassemblez le zeste et ajoutez-le au mélange.IMG_1616

3. Incorporez progressivement l’huile et pétrissez à la main pour obtenir une texture uniforme. Les différences de couleurs vous indiquent où la farine n’a pas imprégné l’huile.

IMG_1619

4. La texture finale est farineuse ? Bien joué ! Mais attention : si vous ne parvenez pas à agglomérer la matière sans qu’elle ne s’effrite immédiatement, rajoutez un peu d’huile.

5. Formez des boulettes dans le creux de votre main : la paume vous sert de support pour aplatir le dessous de la boulette, et votre autre main va presser la boulette et lui donner son aspect rond. Pas de panique, je ne suis pas arrivée à un résultat extraordinaire ! Essayez simplement d’obtenir une boulette suffisamment solide, et déposez-la délicatement sur une plaque farinée.

IMG_1620

6. Disposez bien tous vos montecaos, puis saupoudrez chaque « sommet » d’une pincée de cannelle.

IMG_1622IMG_1625

7. Enfournez 5 minutes à four chaud non préchauffé. Puis poursuivez environ 10-15 minutes à four modéré (entre 90 et 110°C), jusqu’à ce que les montecaos craquèlent légèrement.

À servir tiède, régalez-vous !

IMG_1629IMG_1627IMG_1628

Fish & Chips

Article numéro 50 ! Ça se fête… à table car il y a belle lurette que je n’ai pas posté de recette !

Après avoir testé quelques fish & chips à Paris, l’envie m’a pris de tester la recette at home. J’ai trouvé beaucoup de variantes sur le net, mais celle-ci est mon premier essai, plutôt réussi, grâce à une recette facile et rapide.

– Ingrédients : (pour 4 personnes)

– 400g de filet de cabillaud/merlan/eglefin

IMG_0098

– 1 kg de pommes de terre

– sel, poivre

Pour la pâte à friture

– 1 verre de farine (25cl)

– 1 verre de bière blonde (ici Grimbergen)

– 2 oeufs

Pour servir

– sauce tartare

– citron

fish&chips 1

1. Mélangez la farine et la bière dans un cul de poule.

2. A part, séparez les blancs des jaunes et montez les blancs en neige ferme.

fish&chips 2

3. Ajoutez les jaunes d’oeufs dans le premier mélange, puis incorporez délicatement les blancs en neige en soulevant la masse pour ne pas la « casser ».

4. Mélangez délicatement le tout : la pâte doit être épaisse et onctueuse, pas trop liquide.

5. Passons aux frites : coupez vos frites en petits quartiers. Poivrez, et épicez selon votre goût : j’ai rajouté une pincée de sel de céleri et d’herbes de provence.

fish&chips 3

6. Rajoutez un peu d’huile d’olive, mélangez bien. Sur une plaque recouverte de papier cuisson, placez-les et mettez au four pour 20-30 min.

7. Place à la cuisson du poisson ! Coupez vos filets en 2 voire 3 selon leur longueur pour obtenir des tranches de 10 cm environ. Salez et poivrez chaque face.

8. Trempez le poisson dans votre préparation de façon à le recouvrir complètement d’une bonne couche de pâte.fish&chips 4

9. Placez-les dans de l’huile chaude mais pas bouillante, faites dorer 2 minutes par face. Réservez sur du papier absorbant.

10. Lorsque les frites sont dorées à souhait, servez-les avec le poisson, une petite salade, sauce tartare et citron à volonté !

Bon appétit ! 😉IMG_0164

IMG_0170

Propulsé par WordPress.com.