Paris Ramen Week !

Hier soir, je suis allée déguster des ramen dans le quartier jap de Paris à l’occasion de la Paris Ramen Week !
Lancée ce 20 janvier, elle prend fin le 25 janvier, alors dépêchez-vous d’allez vous régaler, amis parisiens !
Itadakimasu !

Publicités
__ATA.cmd.push(function() { __ATA.initSlot('atatags-26942-5d6195824a90b', { collapseEmpty: 'before', sectionId: '26942', location: 120, width: 300, height: 250 }); });
__ATA.cmd.push(function() { __ATA.initSlot('atatags-114160-5d6195824a910', { collapseEmpty: 'before', sectionId: '114160', location: 130, width: 300, height: 250 }); });

Burger Abondance & Roquette

Aaaaah ! Rien de tel qu’un bon burger homemade ! J’ai testé cette recette la semaine dernière, dans l’idée de faire un burger tout simple, mais aux saveurs un peu plus originales qu’un burger classique, et vous savez quoi ? En matière de burger, vous pouvez vous permettre toutes les fantaisies : ça marche toujours !


IMG_20131101_185056

Ingrédients (pour 2 personnes)

Steaks maison : 2 steaks hachés frais + 1 échalote +  huile d’olive, vinaigre balsamique, sauce soja, sel, poivre

Garniture : fromage Abondance + pains burger + 1 tomate + 1 pomme Golden + roquette


IMG_20131101_190611

1. Commençons par les steaks : dans un bol écrasez la viande (on se passera de photos pour cette étape, si vous le permettez, c’est pas super appétissant ! ).

Ajoutez successivement un filet d’huile d’olive, une cuillère à soupe de vinaigre balsamique, puis une autre cs de sauce soja, en écrasant à nouveau après chaque étape.

À part, hachez finement une échalote et ajoutez-la au mélange.

Salez, poivrez.

IMG_20131101_190645

2. Sur une assiette, préparez les steaks à l’aide d’un emporte-pièce.

Disposez la farce, tassez,retirez l’emporte pièce : tadaaaa !

3. Préparez les garnitures du burger : coupez l’abondance en tranches fines, la tomate en rondelles fines, la pomme en petits cubes.

4. Mettez le pain burger à griller.

5. Passons à la cuisson des steaks : faites frire à feu très vif (aucun besoin de matière grasse), environ 3-5 min par face, selon l’épaisseur du steak et votre cuisson préférée. Notez cependant qu’un minimum de cuisson est recommandé afin d’évacuer l’eau rendue par l’assaisonnement sauces + échalote.

6. Dressez les assiettes d’un peu de roquette agrémentée de pomme ; et le burger (de bas en haut): roquette, tomate, steak, abondance.

Sérieusement, Ronald peut aller se rhabiller, non ? 😉

IMG_20131101_190903

Parcours du goût – du 10 au 13 octobre

Fête des Vendanges 2013

Adresse #2 – Ô bubble

Montmartre, rue d’Orsel. Une rue pleine de surprises : vintage shops, vitrines remplies de robes d’un ancien temps, ou de bijoux et fringues délirants, galeries, magasins de tissus.
Un joyeux désordre au milieu duquel se trouve le salon de thé et bar à bagels Ô bubble, une de mes adresses préférées à Montmartre (vous l’aurez compris : j’y vis 😉 )
C’est en effet là que j’ai siroté mon premier bubble tea, il y a un an.

DSC_0642

Bubble tea ? Y-a-t-il encore quelqu’un dans l’assistance à qui ce mot n’évoque rien ? Croyez-moi, une fois goûté, vous ne pourrez plus vous en passer !

Le bubble tea ou boba tea est une boisson d’origine taïwanaise née dans les années 80. Cette boisson se compose d’une base de thé — noir ou vert — et de saveurs fruitées, agrémentées ou non de lait (de vache ou de soja). Et si elle s’appelle « bubble tea » c’est à cause des perles qui s’ajoutent au thé : perles de tapioca (mélange de caramel et de farine de manioc), ou comme le propose également Ô bubble, des poppings boba (perles dont l’intérieur est rempli de jus aromatisé, protégé par une fine couche d’agar-agar, et qui a l’exquise spécificité d’éclater sous la dent). Le bubble tea se boit chaud ou froid, à l’aide d’une large paille pour aspirer les perles.

Vous permettez ? Je vous fais faire le tour du propriétaire visiteur très très habitué !

DSC_0647

Jus de fruits frais, accessoires pour tea-addicts, préparations Marlette

DSC_0706

Saveurs fruitées et lactées

DSC_0701DSC_0703

Muffins & cookies de-la-mort-qui-tue

DSC_0704

Je recommande le bagel Viking !

17394a7c-4dbd-4967-8eba-9ea0254b0b50

Une déco pop, un poil geek, sans compter l’accueil chaleureux de Kamel ! 😉

Dites-moi que vous avez prévu d’y aller, vous ne le regretterez pas ! La carte d’Ô bubble est régulièrement mise à jour avec des pâtisseries américaines (cheesecake matcha la semaine dernière, cette semaine à la banane !) et des suggestions de bubble teas toutes les semaines, en plus du très large éventail de saveurs à découvrir !

Ô bubble – ouvert du mardi au dimanche de 10h30 à 20h

47 bis rue d’Orsel 75018 Paris

Métro Anvers ou Abbesses

Pour retrouver toutes les infos, rendez-vous sur la page Facebook !

 

 

 

Duo de bricks

Aujourd’hui c’est une recette du « patrimoine familial » que je vous propose ! Voilà c’est cadeau, ça me fait plaisir !
Plus sérieusement, il s’agit de la recette des bricks du paternel : les adeptes de la cuisine maghrébine n’y trouveront probablement aucune exclusivité, mais celle-ci a une valeur sentimentale et a le mérite d’être un poil plus « light » que les recettes trouvées sur le net ! 😉

Les bricks font tout naturellement penser aux samoussas (ou samossa) par leur forme, mais il existe quelques différences entre les 2 cousins : le samoussa est plus petit et se consomme davantage en bouchée, il n’a pas la même texture car il est fait d’une pâte de blé plus épaisse que la feuille de brick. De plus, étant originaire du Nord de l’Inde, ses farces à la viande ou aux légumes sont très épicées (coriandre, curcuma, masala).

 

DSC_0670

– Ingrédients :

– 15 feuilles de brick (pour une 30aine de bricks)

– 1 blanc d’oeuf

Pour la farce pommes de terre – anchois

500g de pommes de terre (préférer une variété à chair farineuse)

50g de filets d’anchois (une dizaine grosso modo)

100g de fromage râpé

1 jaune d’oeuf

sel, poivre, muscade

Pour la farce au thon

– 200g de thon à l’eau égoutté (comptez une boîte de 280 à 300g)

– 1/4 botte de persil

– 1 oignon

– 1 oeuf dur

– sel, poivre, cumin

Dans un souci de clarté, je détaillerai, l’une après l’autre, les marches à suivre pour préparer les 2 farces. Je vous conseille cependant, pour un gain de temps, de les préparer simultanément !

aba1c4c9-5fd7-42ee-b191-9e8bd01f3f22

1. Rincez les pommes de terre puis pelez-les. Plongez-les dans l’eau frémissante d’une marmite et cuisez-les (minimum 15 min selon la taille). Vérifiez régulièrement la cuisson des pommes de terre à l’aide d’une fourchette.

2. Lorsqu’elles sont cuites, égouttez les dans une passoire. Dans un bol, écrasez-les à l’aide d’une fourchette jusqu’à obtenir une purée, puis laissez-les refroidir une dizaine de minutes.

3. Pendant ce temps, étalez dans une soucoupe les filets d’anchois et épongez l’huile avec du papier absorbant. Coupez chaque filet en deux (après avoir retiré l’arête centrale si nécessaire).

4. Rajoutez à la purée le fromage râpé, puis le jaune d’oeuf, mélangez bien. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade.

c00f771c-6ff0-4f00-bb97-48e835a333ff

5. Egouttez au maximum le thon dans une passoire : vous devez obtenir des miettes d’une texture suffisamment friable.

6. Préparez l’oeuf dur. Pour les tête en l’air, rappelons les règles pour réussir la cuisson de l’oeuf dur : un filet de vinaigre blanc + eau frémissante + 10 min de cuisson top chrono !

7. Equeutez le persil, émincez l’oignon, puis hachez-les au robot électrique.

8. Ça y est ? Votre oeuf est cuit ? Sortez le de l’eau, refroidissez-le à l’eau froide et lorsqu’il est manipulable, ôtez la coque et coupez le en tranches, afin de le hacher au robot.

9. Mélangez l’oignon, le persil, l’oeuf dur et le thon. Salez, poivrez et ajoutez du cumin moulu.

10. Maintenant que vos farces sont prêtes, vous pouvez passer au pliage de vos bricks ! Commencez par couper les feuilles de brick en 2, et préparez votre table. Vous avez besoin d’un plan de travail dégagé, de vos farces à proximité, d’un pinceau de cuisine et d’un petit pot de blanc d’oeuf afin de fermer la brick.
Pliez vos bricks comme les photos ci-dessous le décrivent, en veillant toujours à former des triangles réguliers et dont les bords coïncident. Veillez également à répartir la farce équitablement sur la surface (à l’étape 3).

Diapositive1

Note pour l’étape 9 : glissez le reste de feuille entre votre brick et le dernier pli.

11. C’est l’étape cuisson : faites chauffer dans une poële un fond d’huile de tournesol. Préparez à part un grand plat tapissé de papier absorbant (au moins 2 couches) pour y recueillir les bricks.

12. Faites frire vos bricks : une minute par face suffit ! Placez-les sur le plat.
NB : les bricks se conservent très bien au congélateur, mais perdent vite de leur croustillant après cuisson, alors faites vos calculs et jugez bien de l’appétit la gourmandise de vos invités ! 😉

À servir avec une salade et du citron à volonté ! Bon appétit !

DSC_0698

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.