Saumon rôti au tamarin

Il y a quelques temps déjà que je pense à proposer cette recette… Parce que je suis une fanatique du tamarin, depuis toute petite ! Je suis une fanatique de l’acide surtout, en fait !

Et parce qu’à part dans la cuisine asiatique (notamment indienne, thaïlandaise,…) on utilise peu le tamarin. C’est pourtant un ingrédient au goût puissant, à la texture idéale pour réaliser des sauces et se marier aux viandes et poissons crus ou cuits !

Je vous propose aujourd’hui une façon originale de préparer un pavé de saumon !

Il vous faut : (pour 2 personnes)

2 pavés de saumon frais ; un demi citron ; quelques feuilles de coriandre

IMG_3910IMG_3911

mais aussi, côté épices, du curcuma, du massalé et du piment de Cayenne

curcuma_massale_piment_de_cayenne

1. Préchauffez le four à 180°C. Commencez par préparer le jus de tamarin. Je vous préviens, le tamarin, c’est pas facile à photographier ! J’ai fait tout mon possible pour rendre ça présentable ! :p

IMG_3920

Ajoutez dans une casserole environ 50g de pulpe « brute » (telle qu’elle est en sachet, à part si vous pouvez vous procurer de la pâte de tamarin pur) et un peu d’eau chaude. Mélangez énergiquement pour séparer la pulpe des déchets : noyaux et fibres. Vous obtenez un jus épais :

IMG_3922

2. Hachez grossièrement la coriandre.

IMG_3914

3. Mélangez la coriandre, le curcuma, le massalé (une pincée généreuse) et une pincée de piment de Cayenne au tamarin. Ajoutez également le jus de citron, un peu de poivre et une cuillère à café de sucre.

IMG_3923

4. Préparez la plaque du four : placez une feuille de papier sulfurisé. Placez les pavés de saumon et répartissez généreusement la marinade de tamarin sur le dessus et les côtés.

saumon-roti-tamarin

5. Enfournez à 180°C pour 15 minutes.

6. Pour accompagner, du riz basmati : rien de bien original à part si on y ajoute quelques graines de cardamome pour le parfum !

IMG_3932

7. Dressez les assiettes et servez bien chaud, c’est prêt !

IMG_3936 IMG_3940 IMG_3944 IMG_3947

Publicités

Ceviche revisité

De retour pour une recette salée ! Je vous propose aujourd’hui un petit plat frais et petit budget : j’ai nommé le ceviche (prononcez cévitché)

Le ceviche est un plat que l’on retrouve un peu partout sur la côte ouest de l’Amérique Latine. Il s’agit d’une marinade à base de jus de citron, de poisson ou de fruits de mer : en Equateur, plutôt fruits de mer, au Pérou, servi avec de la patate douce ou du manioc, et au Mexique, en apéritif et préparé avec de la coriandre.

Vous me voyez venir là ? Addict à la coriandre, vous avez pu le comprendre, (d’ailleurs le tag est présent sur beaucoup de mes recettes :p) j’ai choisi de revisiter la recette mexicaine.

Alors il vous faut (pour 2 personnes) :

– 250g de poisson maigre à chair blanche (j’ai choisi du merlu)

– une petite botte de coriandre

– une échalote

– 3-4 petites tomates fermes

– 3 citrons

– un fenouil

– sel et piment de cayenne

IMG_1916


1. Commencez par presser 2 citrons. Recueillez le jus dans un bol.

IMG_1918

2. Coupez le poisson en petits cubes (2cm d’épaisseur environ).

IMG_1928

3. Ajoutez le poisson au jus de citron, remuez pour bien répartir. Placez au frigo au moins 3h.

4. Hachez l’échalote très fin : quadrillez au couteau, puis coupez dans la largeur comme la photo l’indique.

IMG_1924

5. Préparez les tomates : coupez en 4, enlevez la chair et les pépins (c’est ce qui rend le plus d’eau) et coupez en tout petits cubes. Ciselez la coriandre

6. Coupez votre fenouil en deux, dans la longueur, par la base. Puis coupez en (demi) rondelles fines.

IMG_1929

7. Pressez le dernier citron, et versez dans un bol. Ajoutez-y le fenouil et laissez dégorger au réfrigérateur.

PS : Vous pouvez faire ces 2 étapes après que la marinade aie reposé ou le faire en même temps, puis placer le tout au frigo.

8. Après 3-4 h, vous pouvez constater que votre poisson a « cuit » dans le citron. Egouttez-le, puis ajoutez l’échalotte, la tomate et la coriandre, mélangez délicatement. Salez et ajoutez un peu de piment de cayenne.

IMG_1933

9. Servez avec le fenouil, tel quel ou dressé à l’aide d’un emporte pièce.

BUEN APETITO !

IMG_1938IMG_1939IMG_1944IMG_1946

Montecaos de Maman

Un dimanche pluvieux… et une nostalgie soudaine. Nostalgie du temps béni de l’enfance, de ses saveurs et de ses odeurs. Nostalgie que l’on lie forcément à… sa maman.

Voici la petite recette toute simple, des gâteaux que ma maman faisait quand j’étais petite, mes préférés plus précisément : les fameux montecaos !

Et un énorme bisou à la principale intéressée, au passage !

Ingrédients (pour une quinzaine)

250g de farine / 125g de sucre blanc / 1 petit verre d’huile

le zeste d’un demi-citron / cannelle en poudre

IMG_1613

 

1. Dans un bol profond, mélangez la farine, le sucre.

2. Râpez la moitié de la surface d’un citron. Rassemblez le zeste et ajoutez-le au mélange.IMG_1616

3. Incorporez progressivement l’huile et pétrissez à la main pour obtenir une texture uniforme. Les différences de couleurs vous indiquent où la farine n’a pas imprégné l’huile.

IMG_1619

4. La texture finale est farineuse ? Bien joué ! Mais attention : si vous ne parvenez pas à agglomérer la matière sans qu’elle ne s’effrite immédiatement, rajoutez un peu d’huile.

5. Formez des boulettes dans le creux de votre main : la paume vous sert de support pour aplatir le dessous de la boulette, et votre autre main va presser la boulette et lui donner son aspect rond. Pas de panique, je ne suis pas arrivée à un résultat extraordinaire ! Essayez simplement d’obtenir une boulette suffisamment solide, et déposez-la délicatement sur une plaque farinée.

IMG_1620

6. Disposez bien tous vos montecaos, puis saupoudrez chaque « sommet » d’une pincée de cannelle.

IMG_1622IMG_1625

7. Enfournez 5 minutes à four chaud non préchauffé. Puis poursuivez environ 10-15 minutes à four modéré (entre 90 et 110°C), jusqu’à ce que les montecaos craquèlent légèrement.

À servir tiède, régalez-vous !

IMG_1629IMG_1627IMG_1628

Propulsé par WordPress.com.