We Love Green 2015

Ce week-end je suis au Festival We Love Green au Parc de Bagatelle ! Un temps superbe hier et pour aujourd’hui, c’est un temps un peu plus gris, mais puisque j’ai le Pass 2 jours, on va en profiter un maximum !

We Love Green_pass_2_jours

Je ne suis pas une grande férue de festivals, mais celui-ci m’a très vite attirée pour son line-up très varié et qui promet de belles découvertes, mais aussi par l’esprit et la « charte green » propre à ce festival.

We Love Green 2015
We Love Green, c’est l’envie de créer un festival ancré dans l’enjeu très actuel du jetable et la problématique de pouvoir faire d’un évènement éphémère un évènement le plus propre possible.
Un vrai engagement qui se traduit à tous les niveaux organisationnel et logistique :
L’Eau de Paris met à disposition une distribution d’eau gratuite pour éviter de polluer l’endroit par les bouteilles en plastique. Les restaurateurs sont soigneusement choisis pour leur eco responsabilité, en plus de leurs produits sains, favorisant les fournisseurs locaux, ça aussi ça fait de belles découvertes culinaires !
La scène est directement reliée à 2 immenses panneaux photovoltaïques, ce qui lui permet d’être alimentée de la manière la plus écologique possible. Les stands sont également approvisionnés en énergie renouvelable.
Poubelles de tri, couverts en bois ou carton, et incitation à garder ses contenants en plastique : tout doit être recyclable !
Sans oublier les toilettes sèches, qui s’avère être une expérience plutôt fun : les urinoirs et toilettes sont garnis de sciure de bois, plutôt drôle à faire, mais surtout très efficace !

We Love Green 2015_scène

Bon, et comment ne pas parler de la prestation de Christine and The Queens… Tout ce à quoi je m’attendais… Folie, Amour, Energie !
Ce petit bout de femme est tout bonnement impressionnante de talent. J’ai souvent pensé que son adoration de Michael Jackson (mon idole et inspiration de toujours) rendait impossible toute objectivité à son sujet… Et puis il suffit de la voir en live, chanter en pleine puissance tout en exécutant de superbes chorégraphies pour ne plus avoir l’ombre d’un doute : elle est exceptionnelle. La voix est là, la gestuelle parfois sautillante, parfois sensuelle, toujours gracile : un bonheur pour les yeux, les oreilles et le coeur.

Christine and the Queens_We Love Green 2015

Parmi les belles découvertes, également Django Django et Kuti (fils), Seun fils de Fela Kuti, une référence dans l’afrojazz ! Et ce soir, ce sera Joey Badass !
Au-delà de ça, We Love Green c’est aussi de nombreux stands tous plus originaux les uns que les autres ! Aperçu en images de mes coups de coeur !

Le stand Couronnes de Fleurs, animé par la team de La Guinguette d’Angèle, incontournable pour les festivalières, nombreuses à craquer pour cette touche bucolique (moi la première !)

Couronnes de fleurs_We Love Green 2015Couronne de fleurs_We Love Green 2015

La coquetterie pour ces messieurs : le stand Big Moustache qui proposait un rafraichissement de la barbe ou de la moustache, au coupe-chou s’il-vous plaît !

Big Moustache_We Love Green 2015-2Big Moustache_We Love Green 2015-1

Passons aux plaisirs des papilles !

Poiscaille : ceviche et burger à la bisque de homard. Des produits frais, des recettes originales, le parfait combo !

Ceviche_Poiscaille_We Love Green 2015Burger Homard_Poiscaille_We Love Green 2015

Mozza & Co : barquette de burrata, roquette, parmesan et speck ! Jamais goûté une burrata aussi crèmeuse… le rêve !

Burrata_Mozza and Co_We Love Green 2015

Table Nali : Thiep Poulet et Légumes, une découverte de la gastronomie africaine que je connais très peu, un vrai régal ! Parfait pour les festivaliers qui cherchent un bon repas complet, les barquettes sont hyper copieuses !

Thiep Poulet_Table Nali_We Love Green 2015

L’huitrerie des Frères Besson : la demi-douzaine de Fines de Claire, ultra fraîches et savoureuses !

huitres_We Love Green 2015

Je vous laisse, je suis en route pour le 2ème soir de ce festoche hors normes ! Bon dimanche ! 😉

Playlist – Fashion in Hip-hop !

La Fashion Week de Paris s’éternise encore un peu sur le blog, avec cette playlist un peu spéciale !

Depuis quelques mois, j’écoute un peu plus de hip-hop, l’occasion de (re)découvrir des morceaux oubliés… Ce qui m’a intéressé dans cette playlist, c’est le rapport entre le hip-hop et la mode ! Je me suis même pas mal amusée à répertorier quelques morceaux – de 1986 à nos jours – qui mettent en avant la mode, une tendance ou pièce particulière, voire des marques bien identifiées, et d’y retrouver les styles de chaque décennie

Extraits choisis :

« I want a girl with extensions in her hair
Bamboo earrings
At least two pair
A Fendi bag and a bad attitude »Around the way girl – LL Cool J (1990)

« Got on my buttercream silk shirt and it’s Versace ! »Lost, Frank Ocean (2012)

« Oh no ma please respect ma
Jiggy this is probably purple label
Or that BBC or it’s probably tailored » – Change clothes, Jay-Z ft Pharrell (2003)

« Cause everything designer,
Her jeans is Helmut Lang, shoes is Alexander Wang
And her shirt the newest Donna, Karan
Wearin’ all the Cartier frames
Jean Paul Gaultiers cause they match with her persona »Fashion Killa, A$AP Rocky (2013)

« And I walk down the street and I bop to the beat
with Lee on my legs and Adidas on my feet« My Adidas, Run DMC (1986)

« Bang, pop, pop, this thin go pow
Dolce crop top, my play close down
Those line wedges are way downtown »Van Vogue, Azealia Banks (2012)

Et vous, vous auriez mis d’autres morceaux dans cette playlist ?

Playlist #4 – Paris Summer Vibes

Nouvelle playlist en ligne sur mon 8tracks ! Ça faisait bien longtemps que je n’en avais pas posté, mais j’écoute tellement peu de nouvelles choses en ce moment… à mon grand regret…

Dans mes dernières découvertes et coups de coeur, Christine and the Queens, dont j’écoute l’album en boucle. J’ai d’ailleurs bataillé pour essayer de caser un morceau dans cette playlist mais elle est trop folk pour ça. Ça sera pour la prochaine fois !

Il y a aussi de belles surprises sur le dernier Lana del Rey, et Nostalgia, Ultra de Frank Ocean que je connaissais par bribes et que je trouve presque aussi bon que Channel Orange.

Du coup, je réécoute des « vieux » coups de coeur, quelques balades folk, ce genre de morceau idéal pour « chiller » et oublier que je travaille, en plein mois d’août, et sans soleil.

Cri du coeur : « Paris, tes mois d’août désertés ont du charme sous un ciel bleu, mais sous la grisaille, c’est glauque ! »

 

Voici donc un petit quelque chose, à mi-chemin entre folk, électro ou hip hop doux, pop sixties et deux jolies covers (je ne peux pas m’en empêcher)

à se mettre sous la dent (sous l’oreille?). Mention spéciale pour Vashti Bunyan et Télépopmusik, à découvrir d’urgence si vous ne connaissez pas ! 😉

Bel été à tous !

Mi té ve war

« Ta couleur ? C’est toutes les couleurs du passé, elle est tienne, une. »

Des mots qui ont résonné et résumé ce spectacle haut en couleurs, « Li té ve war » (elle voulait voir), que j’ai découvert hier soir, au Casino de Paris.

Liv-Te-Ve-War-Casino-de-Paris-Affiche

Petit point historique…

En 2013, la Réunion a fêté les 350 ans de son peuplement : découverte entre le XVème et le XVIème siècle par des explorateurs arabes, elle reste longtemps une escale de ravitaillement pour les flottes portugaises, anglaises et néerlandaises, avant de devenir la possession du roi en 1642 et d’être baptisée « Ile Bourbon ». Commence ainsi sa colonisation et avec elle l’esclavage, suivie après son abolition par l’engagisme. En quelques siècles, la Réunion s’est peuplée de flux venant de Madagascar, d’Afrique de l’Est, d’Europe, d’Inde, et de Chine, pour aujourd’hui former une population très métissée.

C’est dans ce cadre historique que Li té ve war propose une réflexion sur l’identité réunionnaise, sur la créolité. Menée par Danyel Waro et Davy Sicard, cette fable raconte l’histoire de la Réunion, son mélange de couleurs – ce qu’appelle Waro « batarsité », et qui fait sa richesse humaine. Accompagnés d’une chorale de 40 enfants et adultes, les deux artistes tissent leur maloya transgénérationnel pour répondre aux questions que tous les enfants se posent : qui suis-je ? d’où est-ce que je viens ? qui m’a fait comme je suis ?

IMG_1171

Les tableaux éclatent en couleurs, les voix se mêlent, les danses sont rythmées par le kayamb tantôt doux, tantôt puissant et saccadé. Entre le maloya traditionnel de Waro et sa voix de griot, la voix teintée de soul et le maloya « cabossé » de Davy Sicard, les voix cristallines des enfants mais aussi des chansons de Gilbert Pounia et des textes de Le Clézio, c’est tout un florilège musical qui chante cette identité et son attachement à sa terre, la Réunion.

Inutile de préciser que le spectacle m’a émue aux larmes et m’a transportée sur mon caillou que je n’ai pas vu depuis plus d’un an… Alors courrez-y !

IMG_1159IMG_1164IMG_1166IMG_1168

 

Li Té Ve War

Casino de Paris

du 9 au 12 mai 2014

 

 

 

 

Playlist #3 – Reprises surprises

Allez, une petite playlist pour finir cette semaine, ça fait longtemps ! En espérant qu’elle vous plaise et que vous la savourerez ce week-end, avec l’expression de rigueur quand on écoute du jazz : yeux fermés et froncement inspiré de sourcils  ! 😉

Jazz, vous avez dit jazz ? Pour la petite histoire, cela fait quelques temps que j’essaie de rassembler quelque part, dans une playlist donc, toutes les meilleures reprises que je connaisse. Mais qu’est-ce qu’une bonne reprise me direz-vous ? Ahaaa ! Excellente question… et il y a je pense, autant d’avis que de mélomanes sur cette planète.

Originalité ? Force d’interprétation ? Grand écart de genre ? Existe-t-il des équations magiques qui garantissent le succès d’une reprise ? Beaucoup de questionnements à ce sujet, et si vous avez d’ailleurs un avis à exprimer, faites mon ami(e), faites.

Ma première idée était de regrouper, tous genres confondus, des reprises, connues et moins connues, et d’en découvrir plein d’autres. Après sélection, je réalise qu’un bon 80% des morceaux choisis sont des morceaux repris… façon jazz. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Au-delà d’être un de mes genres de prédilection, il est surtout à la base de l’ensemble de mes genres préférés : soul, funk, rythm ‘n blues. Mais c’est là une explication trop rationnelle et mécanique, qui occulterait toute la souplesse et la fabuleuse capacité qu’a le jazz à se métisser.

Je n’irai pas jusqu’à affirmer que le jazz est LA seule équation magique pour revisiter une chanson avec succès… mais je suis presque tentée ! Pour le principe, j’ai choisi dans cette playlist des tubes d’hier et aujourd’hui, et d’horizons musicaux très différents pour le démontrer.

Un monument du rock transformé en swing jazz …

Un tube pop des années 80 en bebop…

Un des succès pop electro de la rentrée, en acid jazz…

Un grand classique du reggae en funk jazz

Le slow-de-la-mort-qui-tue en jazz manouche !

ou encore un hit du rap en soul jazz…

Bon, assez bavardé ! Place à la musique ! Et excellent week-end à tous ! 😉

Répertoire de la chanson française, interprété par des élèves d’écoles primaires parisiennes

Chorale des écoles – Fête des Vendanges – 10 octobre 2013

Playlist #2 – Paris je t’aime !

Voici donc ma seconde playlist que j’ai choisi de dédier à Paris. Une ambiance musicale classico-pop, blues, jazz et oldies, pour être précise, car de nombreux autres genres et artistes ont rendu hommage à cette ville.

Vous y trouverez entre autres :

Quelques grands classiques piochés ça et là dans les années 50-60 jusqu’à nos jours, avec quelques partis pris personnels : la version de Sous le ciel de Paris de Montand plutôt que celle de Piaf, par exemple

Quelques extraits de bandes originales de films offrant un regard énamouré et fantasmé de la ville lumière, dont Midnight in Paris, de Woody Allen

La belle découverte signée par le brass band allemand Mardi Gras bb, Jeff Buckley réinterprétant Piaf…

Une playlist dédiée aux parisiens tout comme aux non-parisiens car comme le disait Sacha Guitry :

« Etre parisien, ce n’est pas être né à Paris, c’est y renaître. »

Bonne écoute et bon dimanche !

Playlist #1 : Wake up !

C’est la rentrée ! Pour pouvoir l’appréhender au mieux, rien de tel qu’une bonne playlist pour vous donner de la motivation, non ?

Excellente journée à tous !

Propulsé par WordPress.com.