Homard façon Poiscaille

J’ai découvert le concept Poiscaille au festival We Love Green 2015 : Charles Guirriec et Guillaume Gréaud, les fondateurs, ont rencontré et sélectionné des pêcheurs pour fournir à ses clients des produits ultra-frais, issue d’une pêche douce, à taille humaine et respectueuse des ressources marines. Une belle façon de profiter de produits de la mer variés ou méconnus, et de les cuisiner soi-même car le site propose aussi quelques recettes plutôt sympathiques !Logo_PoiscailleAu festival, j’avais goûté à leur burger à la bisque de homard, mayonnaise et salicornes, un délice que je n’avais pas manqué de photographier… et cette photo m’a permis de gagner le concours organisé par Poiscaille pour ce festival, et de remporter un homard ! C’était d’ailleurs assez drôle de commencer ma semaine de travail avec cette nouvelle, car c’est un lot assez inhabituel ! (rires des collègues assurés !) Je suis allée récupérer la bête (vivante!) le samedi qui a suivi, et de retour à la maison, petite panique car c’était la première fois qu’on se retrouvait avec un homard dans l’évier…

Voici donc un récit cocasse et une recette facile pour les novices !

Votre première inquiétude, car c’était la nôtre : ça bouge, c’est vivant, comment je vais m’en sortir ?! Première remarque : il suffit d’attrapper le homard par l’abdomen, il ne peut pas vous « attaquer ». Deuxième remarque : ses pinces sont attachées par des liens, donc oui vraiment, aucun souci à se faire ! La première chose à faire : ébouillanter le homard pendant deux minutes. Faites bouillir une grande casserole d’eau (pensez taille et profondeur suffisantes). L’astuce de la mort (oui bon pardon, mauvaise blague) : plongez la tête en premier, en veillant à ce que la queue soit à votre opposé, pour éviter les éclaboussures d’eau brûlante, si jamais le homard relevait la queue brutalement.

1. »Plouf » ! Le homard qui est jusque là d’un noir bleuté, vire au rouge brique en quelques secondes ! Après 2 minutes, retirez-le de l’eau et laissez le refroidir, coupez les élastiques, on va passer à la coupe.

homard-recette-poiscaille

2. Placez le homard sur une planche, la tête face à vous. Placez votre couteau au niveau de la rainure sur le dos du homard, tranchez de l’abdomen à la queue. Faites de même pour la tête. PS : J’ai laissé l’amoureux manier le couteau pour cette partie !

découper-homard

3. Ensuite, retirez le foie, le corail et la poche à gravier près de la tête, l’intestin. On peut passer à la préparation !
4. J’ai suivi  la recette simplissime de homard grillé au four : un jeu d’enfant ! Préchauffez votre four à 180°C.
5. Placez quelques morceaux de beurre salé – j’ai choisi du bon beurre de baratte – sur la chair, salez et poivrez, et enfournez 8 minutes.

homard-grillé-au-four-beurre-de-baratte-sel-poivre

6. Servez avec une petite salade et du citron, beurre et baguette si vous êtes gourmand ! Bon appétit !

homard-grillé-au-four-2homard-grillé-au-four-poiscaille-1homard-grillé-au-four-salade-beurre-de-barattehomard-grillé-au-four-poiscaille-2bisque-de-homard-salade

Retrouvez la recette sur www.poiscaille.fr

Suivez Poiscaille sur Facebook et Instagram

Publicités

8 réflexions sur “Homard façon Poiscaille

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :